Rempoter une plante

Rempoter une plante - Marguerite Ferry - Urban Garden Designer - Brussels - Blog Jardin Belgique
Avoir un jardin terrasse nécessite souvent d'avoir des plantes en pots. Or la vie d'une plante en pot n'est pas éternelle car le substrat s'appauvrit et la plante grandit. Il faut alors rempoter sa plante. Comment s'y prendre?

Pourquoi rempoter une plante?

 

Lorsque l'on choisit un pot pour sa plante, on le choisit souvent de la taille de la plante nouvellement acquise. Or la plante va grandir mais le pot pas. Si la plante est de la strate des herbacées (vivaces, annuelles, graminées), rien ne servira à la tailler. Il faudra changer de pot. Si la plante est de la strate arbustive (et plus), il est possible de tailler pour adapter la plante au pot. C'est la technique du bonzaï. On adapte la couronne aux racines. Mais dans ce cas, encore faut-il que le bac soit suffisamment grand au départ.

 

L'autre raison pour rempoter une plante est l'appauvrissement du substrat. Le sol est à la fois une matière vivante qui permet de retenir l'eau et les éléments nutritifs pour la plante et un réservoir de nutriments pour la plante. Or, le terreau n'est souvent composé que de nutriments et non d'éléments permettant de retenir ces nutriments. Aussi, il est nécessaire de le changer. Pour éviter de rempoter une plante de ce fait, il est possible de choisir un terreau contenant soit de l'argile qui, avec du compost, forme un complexe qui retient les nutriments, soit de la lave qui retient l'engrais et autres nutriments que vous apporterez à votre plante. N'oublions pas qu'un sol mort, comme ceux que l'on retrouve dans nos pots après quelques années, est un sol qui est une passoire et qui laissera également s'écouler l'eau sans que les racines n'aient pu se désaltérer.

 

Quand rempoter une plante?

 

Il faut rempoter une plante lorsque celle-ci donne des signes de fatigue. C'est-à-dire, lorsque la plante se fera systématiquement attaquer par des nuisibles ou aura des maladies fongiques ou bien lorsqu'elle perd ses feuilles prématurément en automne. Dans un premier temps, si le bac est suffisamment grand, il est encore possible de lui apporter des nutriments sous forme d'engrais, de compost ou de percolat. Cet apport n'est utile que si votre substrat de départ contient de l'argile ou de la  lave (comme pour les toitures vertes) et de la tailler pour la soulager. Si après avoir tenté cette première solution, elle peine encore, rempoter la plante.

 

Il faut aussi rempoter une plante lorsque le pot est trop petit et qu'il est encore possible d'en acheter de plus grands. La limite à des pots plus grands est de deux ordres: la taille de votre terrasse et le poids que celle-ci peut supporter.

 

Rempoter une plante se fait en général en automne voire en hiver s'il n'y a pas de gel. Pourquoi? parce que c'est la période où les plantes sont en dormance. Pour les plantes qui fleurissent en automne ou en hiver, choisissez le début du printemps pour intervenir car il ne faut pas rempoter une plante quand elle est en pleine activité de montée de sève.

 

Comment rempoter une plante?

 

Rempoter une plante peut s'avérer une opération plus délicate que ce que l'on veut bien croire. Les racines sont un organe vital pour les plantes et il faut éviter de les blesser. Par ailleurs, celles-ci peuvent être tellement denses dans le pot qu'il est difficile de retirer la plante sans abimer le bac. Alors, comment faire? Utiliser une bêche bien lourde et fine pour effectuer une percée nette dans les racines et le terreau et réussir à extraire la plante sans toucher le pot ni blesser les racines. Si certaines racines n'ont pas de coupes franches, tailler-les à l'aide d'un sécateur.

 

Une fois la plante sortie de son ancien pot, rempoter une plante équivaut à la planter nouvellement. Pour ce faire, aérer les racines en les ouvrant avec vos mains puis planter la plante dans un nouveau substrat poser sur un feutre lui-même poser sur une épaisseur drainante (billes d'argex, nappe drainante, vieux pots en argile cassés), tasser le terreau autour de la motte pour que les racines adhèrent à ce nouveau substrat et arroser pour finaliser l'adhérence des racines au nouveau milieu.

 

Pour en savoir plus, lire 'Transplanter une plante en extérieur'

Pour en savoir plus, lire 'Plantations en automne'

Pour en savoir plus, lire 'Taille des arbustes'