Plantations en automne

Plantations d'automne - Marguerite Ferry - Urban Garden Designer - Bruxelles - Blog Jardin Belgique
L'automne est la meilleure saison pour planter. Découvrez dans cet article comment se fait-il qu'elle remporte ce palmarès et comment bien planterais plantes en mottes, en container ou en racines nues.

On dit souvent que l'automne est la meilleure saison pour planter. Mais pourquoi donc? Et comment faut-il s'y prendre pour bien planter?

 

Tout d'abord, à partir de la mi-octobre, il est possible de planter des arbustes et arbres en motte ou en racines nues. Les plantes sont alors plus grandes, plus vigoureuses et moins chères. Les plantations d'automne permettent un démarrage plus rapide au printemps. Les plantes ont eu le temps de se familiariser avec leur nouvel environnement, de développer leurs radicelles, d'attirer des vers de terre qui leur apportent des nutriments et sont donc aptes à débuter leur cycle au printemps. La reprise est donc plus favorable car les plantations d'automne se font alors que les plantes sont en dormance. Un dernier argument en faveur des plantations d'automne, c'est un arrosage limité l'été suivant. En effet, la première année de plantation est une année critique pendant laquelle il faut aider les plantes à s'enraciner et l'arrosage est un des éléments fondamental. Etant déjà depuis plus de 6 mois en terre avec l'arrosage régulier de l'automne et de l'hiver, les plantes deviennent petit à petit autonome en eau. Et cela vous assure des économies en eau.

 

Comment bien planter les racines nues? Il faut constituer un pralin qui est un mélange d'argile (1 unité) et de compost (1/2 unité) et d'eau; de telle sorte que vous obtenez une matière épaisse et boueuse. Vous trempez vos racines nues dans ce mélange et plantez après avoir fabriqué un monticule de terre afin de faire reposer la plante sur ce monticule. En effet, les racines sont fragiles et il ne s'agit pas de les casser en les écrasant lors de la plantation. Puis vous remettez de la terre par dessus et veillez à bien la tasser avec le talon. Votre rosier ou arbre doit avoir le collet (première partie aérienne de la plante) à ras de la terre. Et vous arrosez une fois la plantations faite.

 

Pour les plantes en motte et les container, il suffit de faire un trou de plantation bien large et aux parois friables afin de favoriser la repousse de racines. Vous y mettez un peu de terre mélangée avec du compost ou de la tourbe (si votre plante est une plante de terre de bruyère) et vous tassez régulièrement avec votre talon la terre apportée autour de la motte. Pour les plantes en container, il est important d'aérer les racines, souvent en chignon dans leur pot en plastique, en les coupant proprement ou en déchirant la motte afin de favoriser la reprise des racines dans le nouveau trou. Il faut également humidifier la motte avant de la planter. Une fois, la plante mise dans son trou, la terre bien tassée autour (avec le talon) et le collet (partie aérienne) à ras du sol, on arrose abondamment sa nouvelle plantation.